Guide d’achat pour bien choisir sa plaque à induction

Comment choisir votre table induction ?

Guide d’achat pour bien choisir sa plaque à induction

Les ventes des plaques à induction n’ont cessé de croître ces dernières années pour finalement représenter une part plus importante d’achats que les vieilles cuisinières. L’offre s’est logiquement multipliée ces derniers et chaque marque y va de ses innovations pour convaincre. Mais quels sont les points clés pour choisir sa plaque à induction ?

Fonctionnement d’une plaque à induction

Le principe est simple. Des bobines de cuivre situées sous la plaque à induction génèrent un champ magnétique lorsqu’elles sont traversées par un courant électrique. Au contact de ce champ magnétique, un récipient adapté (récipient en fonte, acier émaillé ou inox) va chauffer et chauffer par la même occasion son contenu. De cette façon, seule la zone sur laquelle est posé le récipient va chauffer ce qui est une vraie sécurité pour les utilisateurs. Pour savoir si un récipient peut être utilisé avec une plaque à induction, il suffit juste d’en rapprocher un aimant. Si celui-ci colle alors vous pouvez utiliser le récipient avec la plaque à induction. La sécurité anti-débordement et l’option détection des récipients apportent un supplément de sécurité. À cela s’ajoute la facilité de réglage des puissances, le rendement élevé de ces plaques de cuisson, leur facilité d’entretien et leur utilisation économique de l’électricité.

Quelle taille pour la plaque à induction ?

Les plaques standards ont une largeur de 56 cm pour 49 cm de profondeur. S’orienter vers ce type de plaques permet une mise en place simple sans avoir à modifier le plan de travail. Il est aussi possible d’opter pour des plaques de largeur plus importante. On distingue d’une part celles qui ont une profondeur peu importante et celles qui sont un peu plus profondes. Celles qui ont de faibles profondeurs ne peuvent accueillir que 3 ou 5 foyers à mesure que la largeur augmente tandis que celles qui sont plus profondes peuvent accueillir jusqu’à 6 zones de cuisson ou foyers pour une largeur de 100 cm.

Les zones de cuisson

Les zones de cuisson ou foyers de la plaque à induction sont en général des zones circulaires sur lesquelles prennent place les récipients. Pour que la cuisson soit optimale, il faut que le diamètre du récipient soit inférieur ou supérieur à celui de la plaque d’un centimètre de part et d’autre de la zone de cuisson. La taille habituelle d’une zone de cuisson est de 28 cm de diamètre. Il est important que la taille des récipients soit aussi proche que possible de celle des foyers.

Combien de zones ?

Le choix du nombre de foyers est essentiellement une question de besoins. Si vous êtes célibataire ou que vous avez une cuisine assez étroite, une plaque contenant deux zones de cuisson peut très bien faire l’affaire. On trouve des plaques qui contiennent jusqu’à 6 zones différentes, idéales pour les familles nombreuses. Il existe aussi des plaques qui contiennent 3 foyers. Auquel cas, le 3ème foyer peut être constitué par une zone plus large que les deux précédentes pour accueillir des plats et récipients de grande taille. Autre possibilité, la plaque peut comprendre 3 zones classiques.

Les foyers mixtes

Si un nombre limité de vos récipients et casseroles est compatible avec les plaques à induction, vous pouvez toujours vous rabattre sur des plaques mixtes sans tous les changer. On y trouve généralement deux foyers à inductions et deux autres fonctionnant au gaz ou à l’électricité. C’est aussi une bonne solution si vous souhaitez préparer des plats qui nécessitent des plaques à induction et d’autres qui nécessitent des foyers au gaz ou à l’électricité.

Les plaques de cuisson à induction totale ou Full Zone

Il s’agit d’une innovation récente auxquelles très peu de marques se sont essayées pour l’heure. Il vous est possible de déposer le récipient sur n’importe quelle zone de la plaque et la plaque s’occupe de le détecter automatiquement. Ces plaques sont pour l’instant un peu trop coûteuses mais il faut s’attendre à ce que les prix descendent rapidement dans les années à venir.

La puissance d’une plaque à induction

On entend par la puissance d’une plaque à induction, la puissance maximale générée par cette dernière lorsque tous les foyers sont fonctionnels au même temps. Mais ce n’est pas forcément en additionnant les puissances maximales de chaque foyer qu’on obtient cette puissance. Certaines plaques ne donnent pas la possibilité d’utiliser simultanément toutes les zones de cuisson à leur puissance maximale.

Les commandes

Commande latérale ou commande frontale, à chacun sa position préférée. Aujourd’hui, le bandeau de commande est quasiment toujours tactile. On trouve aussi des commandes de type slide, autrement dit, il faut glisser son doigt pour avoir une commande des foyers. Il est important de faire attention à la présence de systèmes d’alerte pour cuire ses aliments en toute sérénité. Certaines marques mettent au point des plaques à induction à partir desquelles il est possible de contrôler sa hotte, une option appréciable vue les problèmes souvent rencontrés avec cette hotte.

Les fonctions essentielles

Il est des fonctions de sécurité qu’on retrouve dans la plupart des plaques à induction comme le verrouillage des commandes et l’arrêt automatique (la plaque ne chauffe plus dès que vous retirez les récipients). Si une table de cuisson ne comporte pas ces fonctions mieux vaut s’en éloigner. On retrouve aussi nombre d’autres fonctions qui ont trait à la sécurité comme l’anti-débordement ou l’anti-surchauffe.

Des options additionnelles intéressantes

Certaines options apportent davantage de confort et de sécurité à l’utilisation des plaques à induction. Un minuteur s’avère utile pour vous informer de la fin de cuisson d’une préparation et éteindre automatiquement le foyer concerné. Certaines plaques de cuissons ont aussi la faculté de détecter les petits ustensiles. Par exemple si un couvert se retrouve accidentellement sur la plaque, elle ne se mettra pas à chauffer.

Une option que certains trouveront commode est la mémoire. Certaines plaques à induction donnent la possibilité d’enregistrer un mode et une puissance de cuisson donnée. L’idée est assez intéressante pour ceux qui ont leurs petites habitudes en cuisine. On retrouve parfois aussi un booster dans les plaques à induction afin de chauffer des quantités importantes en un temps record. Enfin, une dernière option qui peut avoir son utilité dans certaines situations est le maintien au chaud au cours duquel la puissance sera réduite sans que le foyer ne soit totalement éteint.